Marc Geysen: « Story-telling: Beaucoup de similitudes dans les thèmes présentés cette année »

Succès croissant pour les ‘Water colour Dessins’ (Photo : Etamine)

Il n’y avait pas de Paris Deco Off cette année, toujours en raison de la COVID-19. La fête que représente d’habitude cette promenade unique entre les rues de Saint-Germain-des-Prés, la Rive gauche, la rue du Mail et la Rive droite, avec toutes ces petites expositions de grande qualité présentant les dernières collections de tissus des éditeurs européens, n’a donc pas eu lieu. Dommage ! Marc Geysen présente sa première chronique sur les textiles d’intérieur.

Pourtant je n’ai pas pu m’empêcher d’aller rendre visite moi-même aux éditeurs, que ce soit par voie numérique, par mail ou par téléphone. Par bonheur, j’ai pu, au fil des ans, établir de bonnes connexions avec la plupart des attachés de presse des éditeurs, ce qui m’a permis d’aller en toute tranquillité découvrir les nouvelles lignes de force de leurs collections.

Annonce commerciale
 

Water Colour Dessins

Ce qui étonne, c’est de voir à quel point les éditeurs sont proches les uns des autres. Beaucoup de thèmes se retrouvent dans la plupart des collections, qu’il s’agisse d’éditeurs français, britanniques, espagnols ou d’autres encore. On constate notamment une arrivée en force des ‘Water colour Dessins’. Vous voyez ce que je veux dire : des taches faites à l’aquarelle et au pinceau, des fleurs peintes à main levée et des couleurs sans contours se fondant les unes dans les autres.

Géometrie

Deuxième tendance observée, la géometrie. Casal, Jim Thompson, Kirkbydesign, Jab, Casamance, Lelièvre,… La géométrie revenait dans tous les livres d’échantillons. Une tendance aussi présente sur les revêtements de murs que dans les tissus d’ameublement et de décoration. On retrouve ici et là Vassily Kandinsky, Piet Mondriaan et d’autres artistes non-figuratifs. Du point de vue technique, on remarque également de la broderie ou du velours épinglé.

Motifs ethniques classiques

À la recherche de nouveautés, j’ai pu découvrir une surabondance de motifs ethniques classiques. Nous retournons aux origines, ce qui n’a rien de surprenant, car il y a longtemps déjà que les dessins d’inspiration orientale ornent nos tissus.

Le thème de l’arbre de Vie, les styles byzantin et oriental posent quelques rappels à des éléments de la nature. La faune et la flore y sont représentées de manière stylisée. Si vous êtes connaisseur en la matière, vous découvrez parfois de belles histoires. Tout ceci est gravé dans notre mémoire et, aujourd’hui encore, ces classiques qui décorent notre intérieur sont aussi largement présents dans les nouveaux tissus.

Abstract Painter

La prochaine de ces nouvelles tendances est celle que je nommerai ‘Abstract Painter’. J’y vois des structures design qui me rappellent des artistes tels que Pollock, Malevich et beaucoup d’autres. Ce sont des improvisations, des compositions cueillies directement à l’atelier et intégrées à une étoffe tissée ou imprimée. Des taches de couleur insignifiantes, des motifs étranges qui s’entrelacent et une palette de couleurs qui semblent choisies au hasard caractérisent l’ensemble.

La nature l’emporte toujours

On remarque que certaines tendances, comme le style ‘la nature l’emporte toujours’, s’imposent comme des vérités universelles évidentes. Dans les nouvelles collections aussi, la nature l’emporte, et la récolte est généreuse. Des fleurs, des feuilles et même des bois entiers peuvent être admirés dans les livres d’échantillons.

‘The power of flower’

Contrairement aux motifs stylisés tels qu’on les représente encore au Moyen-Orient, la nature est ici dessinée telle qu’elle est, de manière presque photographique. Lorsqu’elle est stylisée, c’est dans une approche contemporaine qui la laisse toujours clairement apparaître.

On peut traditionnellement admirer de superbes décors fleuris chez des éditeurs tels que Designers Guild, Manuel Canovas ou Nina Campbell, mais d’autres les suivent désormais sur cette voie : Arte, Casamance, Prestigious textiles, Thibaut et Jab.

On découvre ainsi non seulement des fleurs et des forêts, mais surtout beaucoup, énormément de feuillages. De toutes sortes : des palmes, du bambou, du hêtre, des plantes comme la monstera ou le philodendron… On nous a ainsi proposé une véritable jungle, parfois légèrement stylisée, parfois représentée de manière extrêmement réaliste et naturelle.

Structures et textures

 Inutile de préciser que la grande majorité des motifs en ‘small pattern’ sont des structures et textures. Tout le monde a une ‘Texture collection’. Une large attention a également été apportée aux fils fantaisie, bouclé, flammé, chenille, doupion…, ils sont omniprésents. Dans ce segment, le ‘Natural look’ est un must. Coton, lin et laine ou leurs sosies sont les matériaux les plus employés.

Les couleurs de terre, estompées, ‘non-colours’, ont la part belle. Même si un thème ‘multi-colour’ s’affiche ici et là comme exception à la règle. Le motif ‘pattern design’ est minimaliste, un simple dessin de lignes ou un tissu Panama vous emmènent déjà très loin. Ici et là, des textures plus complexes ou rappelant le jacquard cherchent à donner l’illusion de fils fantaisie.

Sceneries

Un voyage dans le temps nous ramène à la toile de Jouy, une technique d’impression arrivée de l’Inde. Le Franco-allemand Christophe-Philippe Oberkampf avait fondé en 1760 la première imprimerie textile, à Jouy-en-Josas, près de Paris. Tout comme en Inde, on y imprimait sur la toile des tableaux gravés dans des blocs de bois. Puis Samuel Widmer, neveu d’Oberkampf, développa une machine permettant de graver des cylindres de cuivre, et l’impression sur toile fut un fait et se répandit très rapidement dans toute l’Europe.

Après des siècles de motifs tissés, une nouvelle technique marquait soudain un grand tournant dans le monde de la mode et de la décoration intérieure. La toile de Jouy était si demandée que les œuvres les plus populaires des peintres français François Boucher et Jean-Honoré Fragonard, ainsi que des maîtres hollandais du XVIIe siècle, furent imprimés en rouge ou bleu sur toile blanche. On trouvait même à l’époque des scènes érotiques imprimées sur tissu. On s’étonne de voir à quel point ce genre est encore attrayant aujourd’hui, non seulement avec des motifs classiques mais aussi avec des scènes contemporaines.

Wildlife

‘Wildlife’, la faune sauvage, est un thème récurrent dans les collections. Est-ce par amour pour les animaux ? Ou est-ce tout simplement un rappel des dessins rupestres de Lascaux ou d’Altamira ?

Une chose est certaine, 15 000 ans avant le Christ, nous dessinions déjà des animaux sur nos murs, c’est dans nos gènes, et nous le faisons encore aujourd’hui. Des éléphants, des zèbres, des girafes, des lions et des tigres, des oiseaux exotiques, des poissons, des papillons,… Nous avons trouvé de très beaux exemples de ces animaux et poissons sur papier peint chez Clarke & Clarke, Canovas, Jab Anstoetz, Jim Thompson, Thevenon et beaucoup d’autres.

Parallèlement aux thèmes principaux énumérés ci-dessus, je dois avouer que j’ai l’impression que certains éditeurs ont fait glisser quelques parties de leur collection de 2020 vers celle de 2021. Avec une raison évidente à cela, la pandémie.

Quoi qu’il en soit, je constate en règle générale que les thèmes sont similaires chez la plupart des éditeurs. Ce qui signifie également que beaucoup d’entre eux ont joué la sécurité, ce qu’on ne saurait leur reprocher. Je m’attends en tout cas à voir cette tendance durer encore quelque temps avant que nous ne découvrions un outsider créatif ou un innovateur.

Marc Geysen: brève présentation

Marc Geysen (photo : Lieve Blancquaert) a plus que mérité ses galons dans le monde du textile. Marc, qui est à l’origine de Color Nation, à Bruges, et de l’agence de création C-Desk, travaille comme designer indépendant pour les marques les plus prestigieuses, notamment en Belgique, en France, au Royaume-Uni et en Italie. Il est expert dans la conception de tissus décoratifs pour l’intérieur et l’extérieur, et reconnu sur le plan international comme tendanceur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.