St Vincents à Anvers présente une exposition du Studio Cober (29 septembre – 19 novembre 2022)

Les proportions légèrement exagérées et les formes arrondies produisent un effet étrangement caricatural (Images: Lukas Cober)

St Vincents à Anvers présente une exposition du Studio Cober, le studio de design interdisciplinaire qui associe l’artisanat et une connaissance approfondie des matériaux à une expression esthétique unique. En plus d’une sélection d’œuvres antérieures, l’exposition propose des pièces nouvelles, spécialement conçues pour l’occasion : sculptures murales, étagères, luminaires, principalement réalisés en fibre de verre et en résine.

Le designer et artiste Lukas Cober, qui se consacre à la création de collections de meubles uniques, met l’accent sur la valeur et la beauté de matières premières comme le bois, la fibre de verre et la résine, pour produire des pièces minimalistes à la beauté intemporelle, définies par des lignes architecturales, une élégance sculpturale et des formes organiques. ​ ​

Annonce commerciale
 

Pièces sculpturales

Pour cette exposition, Lukas Cober s’appuie sur la collection Kuro – ses débuts dans ​ la collection de mobilier, reliant les formes rurales sculptées à main levée et les lignes graphiques, en réponse à sa quête de pureté dans la forme et la matérialité ; et sa deuxième collection New Wave, où il réalise des pièces sculpturales en superposant à la main de multiples couches de fibre de verre avec de la résine pour obtenir les formes désirées.

À St Vincents, Cober présente pour la première fois une nouvelle table de salon en résine, la plus grande table à manger en fibre de verre noire qu’il ait jamais fabriquée, une grande applique murale sculpturale, qui sera la première sculpture murale et lumineuse du Studio Lukas Cober, une nouvelle chaise de salle à manger et de nouvelles étagères murales en fibre de verre. ​

Lukas Cober travaille directement et intuitivement avec le matériau, transformant l’ensemble du processus de création d’une pièce en une recherche et une expérimentation permanentes. Fabriqué sur commande, chaque objet est construit individuellement et façonné à la main, le designer lui insufflant une âme unique. À force de modifier et d’ajuster les détails, Cober rend chaque pièce unique. Le travail en ‘collections’ lui donne en outre l’occasion d’appliquer sa connaissance des matériaux à des objets toujours nouveaux. ​

Proportions légèrement exagérées et formes arrondies

La collection Kuro, qui se distingue par une quasi-naïveté dans la forme des pièces, rappelle vaguement l’austérité du mobilier Shaker. À première vue, les bancs, tables, consoles et bibliothèques semblent d’une remarquable simplicité, mais les proportions légèrement exagérées et les formes arrondies produisent un effet étrangement caricatural. L’essentiel est toutefois la forme organique contrastante que Cober confère ensuite au matériau.

Si la collection Kuro a jeté les bases de l’identité de Cober comme artisan, designer et artiste, les meubles de la collection New Wave illustrent sa fascination pour la puissance des océans. Il les construit en superposant manuellement de multiples couches de tissu fibre de verre avec de la résine jusqu’à l’obtention des formes désirées. Il combine ensuite les formes et retire de la matière afin d’assurer la douceur des transitions et l’organicité des contours, de sorte que les couches de fibre de verre se déploient en lignes rythmiques et que les formes se dessinent comme des silhouettes sur la surface.

La résine est largement utilisée par de nombreux designers et artistes, principalement comme matériel de moulage en combinaison avec des moules de couleée pour reproduire à la perfection un objet tel qu’il a été conçu. Mais Cober fabrique des pièces en résine qui ne sont pas le résultat parfait d’une conception sur ordinateur reproduite à l’aide d’un moule de coulée. Non qu’il n’utilise pas de moules de coulée, mais c’est à la main, et non grâce au moule, qu’il donne à la pièce sa forme définitive. Le résultat est un objet qui, dans ses détails, ne pourrait être ni conçu sur ordinateur ni construit en 3D. Une pièce sculpturale organique.

À propos du Studio Cober

Né en 1989, Lukas Cober grandit à Aix-la-Chapelle, sur le tripoint Allemagne-Pays-Bas-Belgique. Entre 2010 et 2015, il étudie la conception de produit à l’Académie des Beaux-Arts et du Design de Maastricht, ainsi qu’à la Faculdade de Belas Artes de Lisbonne. Durant ses études et après, il travaille comme assistant de l’artiste/designer Valentin Loellmann. Artisan qualifié qui ne craint pas les travaux physiquement astreignants, ces années lui apprennent à mettre son énergie créative au service d’une vision artistique.

En 2018, il commence à se focaliser sur son œuvre personnelle, créant des pièces uniques et des collections dans son studio éponyme.

Le Studio Cober est un studio de design interdisciplinaire dont l’expression artistique est centrée sur la forme et la matérialité. Axé sur des collections de meubles uniques, le Studio Lukas Cober met l’accent sur des matières premières comme le bois, la fibre de verre et la résine, pour créer un mobilier minimaliste d’une beauté intemporelle. Avec ses lignes architecturales, sa finesse sculpturale et ses formes organiques, Lukas Cober a réussi à développer rapidement une identité forte, et ses créations sont présentées à travers le monde, dans des expositions et des galeries de premier plan.

Informations pratiques

Studio Cober ​

​29 septembre – 19 novembre 2022

​St. Vincents

​Kleine Markt 13,

​2000 Anvers

​https://www.stvincents.co

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.