ÆTHER/MASS lance quatre nouveaux objets à la Collectible Fair (Bruxelles)

Le candélabre Forge et l'armoire Exposure (Image : Jean Van Cleemput)

Ce printemps, ÆTHER/MASS présentera quatre nouveaux objets au salon Collectible à Bruxelles. Le salon Collectible se tiendra du 7 au 10 mars dans le bâtiment Vanderborght, Rue de l’Ecuyer 50, à Bruxelles. Outre une armoire en bois massif, la nouvelle collection se compose d’objets en métal créés dans le cadre de nouvelles collaborations avec différents studios.

Ces collaborations ont donné naissance à trois modèles, en aluminium, en fer forgé et en inox-miroir, qui explorent et approfondissent de différentes manières les propriétés et les caractéristiques intrinsèques du matériau « métal ». Chaque pièce de la nouvelle collection est une exploration de processus, de matériaux et de techniques de production nouveaux et inexplorés.

Annonce commerciale
 

Annonce commerciale
 

Armoire Exposure

Après une étroite collaboration, l’armoire Exposure est à nouveau le résultat d’un dialogue fascinant entre le designer et CasimirAteliers, des maîtres ébénistes spécialisés dans la fabrication de meubles en bois massif de qualité supérieure. L’armoire révèle une complexité intrigante sous son apparente simplicité. En intégrant inextricablement les portes de l’armoire dans sa construction, celles-ci perdent leur caractère fonctionnel traditionnel. Les portes, qui étaient auparavant destinées à se verrouiller et à se cacher, sont maintenant ouvertes de force, créant un geste d’invitation.

Table Aperture

La table Aperture a été développée en collaboration avec les artisans d’Alton. La table se présente comme un objet fonctionnel où l’ornement n’est pas tant « ajouté » que créé par le processus actif de « retrait ». L’ornement, formé par l’extraction de matière, retrouve son sens en transformant cette même matière en pieds. Ainsi, l’ornement et la fonction se fondent l’un dans l’autre, leur apparente contradiction étant supprimée.

La table elle-même est constituée d’une plaque massive d’aluminium de 30 mm d’épaisseur dans laquelle 32 trous ont été créés par la technologie du jet d’eau. Le matériau est ici utilisé dans sa forme la plus pure, sans aucun autre ajout que la plaque elle-même. Les perforations rendent le matériau solide « transparent » d’une manière fascinante. Les surfaces supérieure et inférieure du plateau sont finement poncées, tandis que les bords rugueux et les perforations témoignent de la technique du jet d’eau.

Candelabre Forge

Fabriqué dans l’atelier des maîtres forgerons de Dujardyn, le candelabre Forge est né de la combinaison de la force brute et du feu. Le mélange de ces forces donne naissance à un objet élégant et raffiné. Les traces de forgeage forment une texture tactile sur toute la surface et témoignent du processus de fabrication artisanale. Le feu, symbolisé ici par les bougies, est porté par un objet créé à partir de ce même feu.

Lampe Beam

Dans la lampe Beam, le faisceau de lumière décrit un chemin dans l’air, laissant une lueur matérialisée par la base. En polissant l’acier inoxydable, celui-ci devient intangible, tout comme la lumière qu’il porte. La forme atypique de la base distingue l’objet de toutes les formes archétypales qui font référence à une lampe verticale, la faisant ressembler à une sculpture plutôt qu’à une lampe. La lampe est également née d’une collaboration avec Alton.

« La collaboration avec les artisans est le fil conducteur de mon travail. L’adéquation entre l’artisan et le designer est essentielle. Bien que l’artisanat soit populaire et que de nombreux jeunes faiseurs travaillent de leurs mains, les véritables artisans sont rares. Je parle de personnes qui connaissent parfaitement leurs matériaux et peuvent fournir une très haute qualité. En ce qui me concerne, je veux d’abord penser de la manière la plus large possible, goûter à tout et expérimenter dans différentes disciplines. Ensuite, je pourrai aller en profondeur », explique Davy Grosemans, l’homme à l’origine du studio de design ÆTHER/MASS, qui décrit ses objets personnels et expérimentaux comme des « objets en quête de sens ».

Qu’est-ce que ÆTHER/MASS ?

ÆTHER/MASS est né d’une croyance dans la collaboration entre le designer et le fabricant, où chaque pièce est considérée comme une exploration de nouveaux matériaux et de nouvelles techniques de production, appliqués de manière non conventionnelle. L’accent est mis sur le processus créatif et la collaboration avec les artisans, sans tenir compte de la logique du marché ou des tendances, ce qui donne lieu à des collections exceptionnelles avec une attention extrême aux détails et aux finitions.

L’accent n’est pas tant mis sur la fonction des objets que sur leurs qualités expressives. ÆTHER/MASS s’efforce d’atteindre l’essence de l’objet. Jusqu’où peut-on déformer le sens ou la fonction de l’objet au point qu’il perde sa fonction ou qu’il change de sens ? Quelle intervention subtile ou quel détail réfléchi pouvez-vous ajouter pour que l’objet gagne en profondeur et en signification ?

Le fait de limiter l’édition à 12 pièces laisse suffisamment de temps et d’espace pour continuer à réaliser des œuvres expérimentales, uniques et expressives. La satisfaction vient donc du processus créatif et de la collaboration dans laquelle le processus du concept au prototype final a au moins autant d’importance que le résultat final.

www.aethermass.com

Decostyle redactie

Mijn bureau bezorgt uitgevers content voor diverse bladen, vooral in de ruime bouwsector (nadruk op architectuur en interieurontwerp). Daarnaast staat INK in voor vertalingen in meerdere talen en levert het copywriting aan vooral professionele klanten. Uitgever en volledige redactie van interieurvakblad Decostyle.